Léonard di Vinci à la Cité des Sciences de Tunis

    

                  Une exposition sur les machines merveilleuses : De Leonard di Vinci à la technologie d’aujourd’hui, est ouverte au public du 20 octobre au 15 septembre 2010. L’exposition est le fruit de la collaboration entre Finmeccanica, premier groupe italien de haute technologie, l’institue italien de culture de Tunisie, le musée Galileo de Florence et la banque italienne Monte dei Paschi di Siena. Cette manifestation fait partie d’une grande exposition internationale « Les ingénieurs de la renaissance » qui a effectué le tour du monde, dans les grands musées de Paris, New York, Tokyo et Londres. Plus de trois millions de visiteurs l’on admirée et appréciée.

                  La Renaissance est plus connue pour la floraison des arts et littératures. L’exposition rappelle et montre du doigt l’importante explosion des techniques de cette période du XIV siècle. En effet  les travaux, les schémas et notes du peintre Leonard di Vinci (1453-1519) révèlent le génie de cet homme dans le domaine scientifique et technique. C’est le début d’une renaissance des machines, qui a apporté ses fruits aux ingénieurs contemporains pour nous émerveiller par des constructions d’avions et engins de tout genre.

                La galerie s’articule autour de deux pôles, celui de l’art et celui des techniques modernes. D’un coté, avec des fac-similés des manuscrits et des bornes interactives, on découvre le génie de Leonard  et de l’autre coté, avec des films, des maquettes et modèles réduits, elle nous montre les avancées des technologies de pointe en aviation, en techniques de défense et de sécurité, dans les domaines du transport, de l’énergie et de l’espace.

                   Léonard di Vinci connu par ses célèbres peintures (La  Joconde, la révélation du christ …) va laisser une immense fortune de documents manuscrits aux générations futures. Le fortuné Bill Gates, PDG de Microsoft a acheté des manuscrits récemment découverts, à 4 millions de dollars ! Inscrites à l’envers,  ces notes et dessins montrent au jour le jour le travail précis et minutieux d’un homme de réflexion, de créativité et imagination qui dépassent tous ses contemporains. Léonard inscrivait, dans ces carnets, tout ce qui passe devant lui, tout ce qui lui étonne, toutes les questions qui lui intriguent. On y trouve des dessins du corps humain, de machines volantes, des hélicoptères, des tourbillons, des écoulements de fluides, des questions sur le vol des oiseaux, sur le mouvement des navires, etc.…

                Pour l’Italie, c’est un point de départ d’une nouvelle renaissance non pas artistique seulement, mais aussi scientifique et technique. Cette accumulation de techniques va se suivre jusqu’à aujourd’hui. Elle est devenue technologique et informatique de pointe. L’exposition « Machines merveilleuses»  met en relief ce progrès par la démonstration des résultats de recherches récentes en matière d’aéronautique et de spatiale.

Une réflexion sur “Léonard di Vinci à la Cité des Sciences de Tunis

  1. je cherché sur google un article sur Leonardo Davinci, et voilà que je tombe sur un très bon article, assez différent des autres, merci à l’auteur….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s