Le solstice d’été à la Cité

 

                Le mardi 21 juin 2011, le jour le plus long de l’année 2011 sera célébré à la Cité des sciences de Tunis.Le soleil se lèvera du côté nord-est, culminera aux alentours de13 h et se couchera du côté nord-ouest. Le trajet apparent du soleil c.-à-d. la durée du jour sera longue. Les anciens le savaient. Ils ont profité de cette journée particulière pour mesurer la taille de la Terre.

                Eratosthène (-284  -192) astronome, mathématicien et  directeur de la bibliothèque d’ Alexandrie, a lu qu’à Syan au sud de l’Égypte, au jour du solstice, le fond d’un puits est illuminé. En mesurant la longueur de l’ombre d’un bâton (un « gnomon » disent les astronomes) , il a pu déterminé le périmètre de la Terre et donc son rayon.  La cité des sciences offre à son public l’occasion de refaire cette expérience simple et d’autres ateliers similaires parmi celles de l’école d’Eratosthène.

                Le projet de l’école d’Eratosthène  se compose d’un ensemble de 16 activités astronomiques destinées à des élèves et leurs professeurs. Partant de connaissances mathématiques connues et vues en classes, ces activités mènent les élèves, à réfléchir et à appliquer leurs connaissances, dans des situations pratiques et simples. Ces situations ont été analysées par des astronomes et des mathématiciens célèbres. Elles mettent en valeur l’histoire des sciences et montrent le génie de l’Homme tout au long des siècles passés.

                Trois catégories d’activités sont développées: d’abord les 5 premières qui abordent la notion de distance en astronomie utilisent la géométrie dynamique comme support de vulgarisation. Cette approche géométrique met en relief l’histoire de l’astronomie telle qu’elle a été pratiquée par les Grecs. Ensuite, les 6 secondes activités abordent la notion d’angle et de parallaxe, elles utilisent des maquettes et des outils de mesure que les élèves et professeurs réalisent et apprennent à manipuler. Enfin, les 5 dernières abordent la notion de temps et sa mesure en exploitant des logiciels pédagogiques libres.

                Un atelier est un ensemble d’activités, choisis parmi toutes les activités de l’école d’Ératosthène suivant le niveau des élèves et la durée de la séance. Pour concevoir une séance d’astronomie ,le professeur aborde un thème  bien défini, emploie  les moyens adéquats et disponibles dans son école et les ressources pédagogiques fournies lors des formations

                 Le solstice d’été, célébré partout dans le monde, est l’occasion de pratiquer l’astronomie avec juste un gnomon. Toutes les mesures faites à la Cité des Sciences de Tunis seront publiées au site du projet international  eaae-astronomy.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s